Quelques Performances sur les small caps

Texte:

Certains se posent la question sur les performances de marché, comment cela marche, que chercher?

Aller chercher de la cryptomonnaie, pourquoi pas mais comment cela fonctionne?

Investir en bourse, pourquoi pas, mais comment, via quels outils (compte titre ordinaire, PEA, assurance vie…)?

Ci joint un classement de “small caps”.

Les “Small Caps” sont des OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières : ce sont des “paniers” d’actions) de “petites” capitalisation boursières, le flottant (titres échangeables sur les marchés) et le capital sont “modestes” par rapport à des valeurs du CAC40.

Ces valeurs, de par leur structure peuvent se trouver assez volatiles et donc risquées – mais ce sont celles qui ont le mieux performé ces derniers temps – attention au risque toutefois!


Notre méthodologie (Source : meilleur placement.com)

Pour bâtir ce palmarès, nous avons suivi les étapes suivantes.

Tout d’abord, nous avons sélectionné tous les fonds de la catégorie d’investissement “Actions Europe Petites Capitalisations” auprès de MorningStar. Ils ont été classés selon leurs performances sur 5 ans. Ainsi, le premier de cette présélection est le plus performant sur la période considérée, et le dernier est le moins performant.

Dans un deuxième temps, ces fonds ont été triés selon 7 critères, chacun étant associé à une pondération spécifique :
• Performances* sur 5, 3 et 1 an(s). Bien sûr, la pondération est plus importante pour les performances à 5 et 3 ans, que pour celles à 1 an. Le but étant d’investir à moyen, voire à long terme.
• Le risque de chaque fonds sur 3 ans (sa volatilité). Autrement dit, le couple rendement/risque à moyen terme, et le commentaire de MorningStar sur ce niveau de risque.
• La stabilité des équipes de gestion, jugée selon l’ancienneté des gérants. C’est un critère important : des équipes stables sur le long terme assurent généralement de meilleurs résultats pour l’investisseur.
• Les frais courants annuels. Ils incluent notamment les frais de gestion, de distribution, les commissions de mouvements (achat / vente) ou encore les droits d’entrée et de sortie lorsque l’OPCVM souscrit ou rachète des parts ou actions d’un autre fonds.
• L’éligibilité des fonds aux contrats d’assurance-vie, notamment ceux de MeilleurPlacement. Cette enveloppe permet d’optimiser la fiscalité pour l’investisseur. Ce critère prête attention à la qualité et aux frais de ces contrats.
• Les notations de MorningStar, organisme indépendant.
• Et enfin, leur accessibilité, jugée selon l’investissement minimal pour chaque fonds et les frais associés. Malgré de bonnes performances, certains fonds sont réservés aux institutionnels et/ou ne sont accessibles que pour un investissement minimal de plusieurs dizaines voire centaines de milliers d’euros : naturellement, ils ont été retirés de notre sélection.

Image: